Suis-je en surpoids ou obèse ?

personne-obese-marche
Conseils sur l’obésité
17/06/2021

L’obésité et surpoids, qu’est-ce c’est ?

L'obésité et le surpoids sont définis comme “une accumulation anormale ou excessive de graisse qui présente un risque pour la santé”. Aujourd’hui, plus d’1,9 milliards d’hommes et de femmes sont considérés en surpoids dans le Monde, dont 650 millions obèses. Le nombre de cas a quasiment triplé en plus de 40 ans, et chez les enfants, cela a été multiplié par dix.

Les effets de l'obésité sur la santé sont reconnus, la maladie étant facteur de risque de nombreuses pathologies cardiovasculaires, du diabète de type 2, de certains cancers, d’arthrose et de troubles du sommeil (apnée).

En outre, elle a un réel impact sur le bien-être psychologique au quotidien. En outre, de nombreuses pathologies – notamment la dépression – sont fréquemment associées à l’obésité, à la fois causes et conséquences.

Comment savoir si je suis en surpoids ou obèse ?

En général, vous n'êtes pas considéré(e) comme obèse tant que votre poids corporel n'est pas supérieur d'au moins 20% à ce qu'il “devrait” être.

Le moyen le plus courant de déterminer est d’utiliser l’Indice de Masse Corporel (IMC) qui permet de caractériser surpoids et obésité.

Datant de 1840, cet indicateur permet de déterminer si votre poids est adapté à votre taille. Il n'est donc pas seulement utilisé pour déterminer si vous êtes obèse ou en surpoids, mais également pour évaluer si votre poids est insuffisant.

Le calcul de l'IMC repose sur une formule mathématique simple. Il suffit de diviser votre poids (en kg) par le carré de votre taille (en mètres) soit IMC = poids en kg/taille² en m.

  • IMC < 18,5 : maigreur
  • IMC compris entre 18,5 et 24,9, vous avez un poids normal.
  • IMC situé entre 25 et 29,9, vous êtes en surpoids.
  • IMC entre 30 et 34,9, vous êtes considéré(e) comme obèse.
  • IMC entre 35 et 39,9 : il s’agit d’obésité sévère.
  • IMC entre > 40, il s’agit d’obésité morbide.

À partir du moment où vous êtes en surpoids, c'est que votre poids est trop élevé par rapport à votre taille, et, sur le long terme, cela entraine des conséquences sur la santé.

Le risque de maladies cardiovasculaires, diabète, problèmes articulaires ou respiratoires et même cancers augmentent à mesure que l’obésité est plus prononcée.

Mais attention, l’IMC n’est qu’un moyen de caractériser l’obésité et comme son nom l’indique, c’est un indice. Pas une vérité à toute épreuve !

Si vous passez beaucoup de temps à la salle de sport, à énormément développer votre masse musculaire, les mesures de l’IMC ne sont évidemment pas adaptées. Elles ne tiennent pas compte des mesures au niveau de la taille (ventre), de la poitrine ou des hanches.

En d’autres termes, une personne avec une masse musculaire extrêmement élevée et une faible masse grasse corporelle peut avoir un IMC considéré comme trop élevé, les muscles pesant plus lourd que la graisse.

En fait, l'IMC peut sous-estimer la quantité de graisse corporelle chez les personnes en surpoids, et la surestimer chez les personnes maigres et/ou très musclées.

Alors, quels sont les autres moyens de caractériser un surpoids/obésité ?

L’IMC n’est donc pas le seul moyen afin de déterminer quel devrait être “votre poids idéal”, ce système comportant des limitations. C’est un bon point de départ, mais il ne tient pas compte de certains facteurs de santé plus généraux tels que l’historique familial, le mode et l’hygiène de vie, les habitudes alimentaires ou encore votre morphologie, des phénomènes hormonaux, l’arrêt du tabac, une dépression...

Le rapport tour de taille à votre tour de hanches, ou RTH, permet également de mesurer si votre excès de poids peut mettre en danger votre santé. Cette méthode va évaluer la graisse stockée autour de votre taille, vos hanches et vos fesses, et elle est intéressante. Il est possible d’avoir un IMC dit “normal” en même temps qu’un excès de lipides au niveau du ventre et donc un risque de développer des pathologies plus ou moins graves.

Comment mesurer son rapport taille/hanches ?

Pour se faire, il suffit de vous munir d’un mètre ruban souple. Tenez-vous droit(e) et respirez, puis, mesurez la circonférence à l’endroit le plus étroit de votre taille (1). Ensuite, mesurez à l’endroit le plus large, généralement à la pointe des fesses, ce qui équivaut à votre tour de hanche (2), puis divisez la mesure (1) par la mesure (2).

Un écart de plus de 80cm pour une femme et de plus de 94cm chez un homme augmente les risques sur la santé. Plus le chiffre augmente, plus les risques sont accrus.

Vous l’aurez compris, le risque de développer de nombreux problèmes de santé existe, et augmente à mesure que le tissu graisseux s’accumule.

L’excès de tissus adipeux exerce un stress supplémentaire sur l’ensemble du corps : sur les os, les muscles et tous les organes de votre organisme.

Surpoids, obésité : comment les prendre en charge ?

Selon le stade de sévérité et la complexité de la prise de poids, la prise en charge est graduelle, adaptée et pluridisciplinaire, l’obésité étant une pathologie dont les causes et les conséquences – à la fois sur la santé physique mais aussi mentale – sont multiples et s’entrecroisent.

Les médecins de proximité sont résolument les premiers interlocuteurs des patients, car ces professionnels peuvent repérer, diagnostiquer, proposer des solutions et suivre les personnes en surpoids et qui souffrent d’obésité.

Ensuite, les personnes en situation d’obésité peuvent être référées à des spécialistes : nutritionnistes, endocrinologues..., eux-mêmes étant à même de recommander tel ou tel prise en charge.

Enfin, les soins de troisième recours comportent les centres spécialisés, à mesure que la situation se complexifie, car chaque individu aura des besoins spécifiques.

Le Centre Surpoids Obésité de Grenoble dispose d’une équipe pluridisciplinaire de praticiens experts en nutrition, diététique, endocrinologie, psychologie, mais également cardiologie, pneumologie, gastro-entérologie et enfin chirurgie bariatrique.

Bien entendu, nos équipements sont entièrement adaptés pour accueillir les patients et les prendre en charge à tous les niveaux.

En plus de ce parcours de soin coordonné, le Centre vous assure un suivi à vie post-chirurgie, pour que votre perte de poids s’inscrive dans la durée.

Surpoids ou obésité, l’objectif d’une prise en charge est une meilleure qualité de vie, à tous points de vue, sur le long terme.