Kinesitherapeute

Kinesitherapeute

La chirurgie bariatrique permet de diminuer le poids d'un individu obèse ou en surpoids, de manière drastique. Cette opération aboutit à une diminution de la masse corporelle de 40 à 70 %, dans les 12 à 24 mois suivant l'intervention. Pour autant, il est nécessaire de voir plus loin et d'adopter de bonnes habitudes de vie pour mener à bien la réussite définitive de la thérapie. C'est pourquoi, des séances de rééducation à l'effort sont prescrites à chacun de nos patients avant et après l'opération. Elles garantissent la réussite de la chirurgie, une meilleure récupération et la durabilité des résultats.

L'équipe de Kinésithérapeutes

la prise en charge des Kiné consiste en l'organisation de séances de rééducation à l’effort.

L'activité physique est un élément fondamental du traitement de l'obésité.

Elle doit se dérouler de façon structurée par des professionnels , en fonction des limites du patient dûes à son obésité (difficulté à se mobiliser, douleurs articulaires des membres inférieurs et lombaires) et pour éviter les blessures sur les articulations.

Ainsi il vous est proposé un véritable accompagnement sur la mise en place de l'activité physique, au sein du centre Kinéphysio mais également pour vous guider à  intégrer chez vous, dans votre quotidien famillial, professionnel et pendant vos loisirs cette activité.

La réussite de l’opération et du maintien du poids en parallèle d’une bonne santé reposent notamment sur la qualité de l’accompagnement physique, et sur votre implication.

Sans un changement durable des habitudes de vie, les bénéfices de la chirurgie restent limités.

Pourquoi recommande-t-on un accompagnement physique ?

La rééducation à l'effort et l'accompagnement physique que nous mettons en place servent à optimiser votre perte de poids, à accroître les bénéfices de la chirurgie et à les rendre durables. Sans un changement drastique de vos habitudes de vie, les résultats et la perte de poids risquent d'être éphémères. L'activité physique est indispensable pour anticiper certaines complications de l'intervention, et pour aider le patient à remettre en marche son métabolisme.

  • La chirurgie bariatrique n'engendre pas uniquement une perte de poids. Elle implique aussi une diminution conséquente de la masse musculaire. Or, cette perte de muscle n'est pas souhaitable car ce sont les tissus musculaires qui assurent l'essentiel des dépenses énergétiques de l'organisme. Sans eux, maintenir un poids de forme est beaucoup plus compliqué.
  • Les modifications de vos repas peuvent également entraîner une fatigue excessive à la suite de l'opération, ainsi que certaines carences nutritionnelles. En privilégiant l'activité physique avant l'intervention, le patient évite ces complications.
  • Enfin, la chirurgie bariatrique métamorphose considérablement l'apparence, de façon très rapide. Cette transformation de la silhouette est plus ou moins bien vécue en fonction des patients, et requiert un suivi psychologique. Le sport est une aide précieuse dans la réappropriation de son corps. Par ailleurs, la rééducation à l'effort et l'activité physique en général, sont d'excellents remèdes contre l'anxiété. Ils améliorent l'humeur et évitent de basculer dans un état dépressif.

La rééducation à l’effort réalisée AVANT l’opération a pour objectifs :

La chirurgie est une véritable épreuve sportive pour votre organisme. La rééducation à l'effort permet de vous accompagner dans la gestion de vos activités physiques.

La rééducation à l'effort débute trois mois avant l'opération, à raison d'une à deux fois par semaine, en suivant les recommandations de votre kinésithérapeute.

Il a maintenant bien été montré qu'améliorer votre condition physique permet :

  • d'améliorer votre condition physique
  • de réduire les complications chirurgicales 
  • de faciliter votre récupération après l’opération
  • d'adopter de bonnes habitudes journalières (savoir où et comment faire du sport au quotidien)

LE SAVIEZ-VOUS ? -Les gens qui réalisent une rééducation à l’effort avant l’opération sont davantage actifs après l’opération que ceux n’ayant pas effectué de rééducation à l’effort avant l’opération.

La rééducation à l’effort réalisée APRES l’opération a pour objectifs :

  • d’améliorer votre condition physique ;
  • de favoriser votre perte de poids tout en évitant la fonte de vos muscles ;
  • de vous accompagner dans la gestion de vos activités physiques journalières (conseils sur l’activité physique, où pratiquer et comment ?)

Il est recommandé de marcher dès le lendemain de l’intervention. Toutefois la rééducation à l’effort au Centre Kinéphysio reprend 3 semaines après l’opération pour une durée de 3 mois à raison de 1 à 2 fois par semaine en fonction des recommandations de votre kinésithérapeute.

LE SAVIEZ-VOUS ? -L’activité physique est un des facteurs prédictifs de succès en terme de perte de poids. D’ailleurs, les patients qui ne reprennent pas d’activité physique après la chirurgie ont un risque 2,3 fois plus élevé de non-succès que ceux ayant une activité physique régulière.

Pendant le premier mois, faites particulièrement attention :

  • Aux risques infectieux liés aux cicatrices en évitant les activités aquatiques ou impliquant une forte sudation ;
  • A ne pas solliciter la sangle abdominale en évitant les mouvements exerçant de trop fortes contraintes au niveau du tronc ;
  • Aux risques de fausses routes en surélevant votre nuque si vous êtes en position allongée.

Comment se déroule une séance de rééducation à l'effort ?

La séance de rééducation à l’effort dure 1 heure et se divise en 2 parties :

  1. 30 minutes de vélo ou de tapis de marche afin d’améliorer vos capacités cardio-respiratoires.
  2. 30 minutes de gymnastique : renforcement musculaire, exercices respiratoires, assouplissements.

Lors de ces séances, le kinésithérapeute vous prodiguera des recommandations pour la poursuite votre activité physique après la fin des séances. 

Comment s’habiller ?

Ne vous cassez pas la tête, optez pour des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise.

Pour des questions d’hygiène, munissez vous de baskets que vous n'utiliserez pas à l'extérieur.

N’oubliez pas de glisser dans votre sac de sport une grande serviette et une bouteille d’eau !

Quelles activités sportives pratiquer en dehors des séances de rééducation à l'effort ?

Outre ces séances de rééducation à l'effort, il est fortement recommandé de pratiquer une activité physique quotidienne. Cependant, votre remise en forme ne doit pas ressembler à l'entraînement d'un sportif de haut niveau ! Pensez à vous ménager et sachez que les risques de blessures sont plus importants sur les personnes en surpoids ou après une chirurgie. Faites donc attention à ne pas trop en faire…

Dans un premier temps, la marche est l'activité la plus recommandée. Tachez de la pratiquer tous les jours, en douceur, pendant environ 30 minutes. L'intensité de votre entraînement doit augmenter petit à petit. L'idée n'est pas de battre des records mais simplement de prendre l'habitude de bouger et de solliciter votre système musculaire.

Prises en charge liées
Prise en charge psychologique de l'obésité
voir
Prise en charge nutritionnelle
voir
Gastro-entérologie
voir
Pathologie pulmonaires et obésité
voir
Pathologies cardiaques et obésité
voir
Gynecologie, fertilité et obésité
voir