Sleeve gastrique

ESTOMAC TUBEDIGESTIF

Qu'est-ce qu'une sleeve gastrique ?

La chirurgie bariatrique par sleeve dont le recul est de 15-20 ans, connaît un essor important.

On retire les 2/3 de l’estomac réduisant ainsi l’estomac à une forme de tube ou manchon (d’où vient le terme « sleeve »). Ainsi, on obtient un phénomène de restriction de la quantité des aliments ingérés au niveau gastrique et, également, une modification de la satiété car l’hormone (la Ghréline) stimulant l’appétit est principalement secrétée au niveau de la partie de l’estomac retirée.

Efficacité de la sleeve gastrique

L’efficacité attendue est une perte de 70-75 % d’excès de poids. L'excès de  poids est un calcul théorique du poids en excès, il sert uniquement d'évaluation d'efficacité de la procédure. 

La méthode de calcul est : exemple d'un(e) patient(e) mesurant 1m65 , le poids "idéal théorique" est de 65 kilos. Si son poids est de 110 kilos, l'excès de poids est de 110-65 = 45 kilos. L'excès de poids n'est pas l'objectif à atteindre pour le patient car le poids perdu après cette procédure peut être supérieur ou inférieur à l'efficacité attendue.

Pour qui ?

Pour déterminer si un patient a besoin d'une sleeve gastrique, il suit au préalable un parcours de soins complet et riche de plusieurs spécialités médicales. Il est accompagné par toute une équipe de praticiens différents, composée de nutritionnistes, de gastro-entérologues, de diététiciens, de cardiologues, de pneumologues, de psychologues et de kinésithérapeutes.

Pendant 6 à 12 mois, entouré de ces spécialistes, le patient modifie son comportement alimentaire et ses habitudes quotidiennes. En parallèle, l'équipe médicale tâche de comprendre les causes de l'obésité. Une fois par mois, les différents médecins échangent entre eux au sujet du patient pour déterminer à quel moment la chirurgie doit intervenir, et surtout quelle technique doit être privilégiée. Ensuite, l’IMC est également un élément très important. La sleeve est systématiquement envisagée lorsqu'il est supérieur à 40. Néanmoins, l'opération peut aussi être pratiquée pour les patients à l’IMC compris entre 35 et 40, s'ils présentent des comorbidités, c'est-à-dire d'autres troubles médicaux liés à leur surpoids.

Le choix de l'intervention est donc personnalisé pour chaque patient, en fonction des causes de son obésité mais aussi de sa morphologie, des résultats de ses examens médicaux et de son projet de vie future.

La sleeve est une procédure qui est proposée en première intention dans les cas suivants : 

  • Patient de moins de 25 ans (la sleeve gastrique peut être proposée à tous les âges)
  • Pas de reflux gastro-œsophagien et/ou hernie hiatale
  • Traitement oral au long court difficile à équilibrer
  • Pas d’ATCD d’anneau
  • ATCD de chirurgie abdominale multiples ou lourde
  • IMC > 50 (mais également aux IMC > 35 + Comorbidité ou > 40)

Quelles sont les contre-indications ?

Dans certains cas, la sleeve reste contre-indiquée, parfois pour de nombreuses raisons :

  • Lorsque le patient ne parvient pas à résoudre une dépendance à l'alcool, au tabac ou à d'autres substances psycho-actives, au minimum deux mois avant la chirurgie.
  • Si des pathologies sévères sont détectées au cours des examens préalables, rendant le risque d'intervention trop important.
  • Si le patient souffre de troubles psychiques sérieux.
  • En cas d'infarctus, d'embolie pulmonaire ou de thrombose veineuse profonde, il est nécessaire d'attendre au moins six mois pour envisager une telle chirurgie.

Quelle alimentation avant et après l'hospitalisation ?

Lors de la première étape du parcours de soins, c'est-à-dire dans les 6 à 12 mois précédant l'opération, le patient apprend, au contact des nutritionnistes, à rééquilibrer son alimentation. Il s’habitue à manger des aliments plus sains et en quantité plus modérée. Ainsi, il maximise les chances de réussite de l'intervention, tout en faisant subir à son organisme un bouleversement moins brutal à la suite de la sleeve gastrique.

Après l'opération, l'alimentation doit être mixée pendant un mois. Puis, peu à peu, les aliments reprennent une forme solide. Des diététiciens sont présents pour accompagner le patient et lui fournir des conseils concernant son alimentation. En parallèle, un traitement de protection de l'estomac est prescrit, tout comme des antidouleurs. Nos équipes médicales surveillent également l'état nutritionnel de l’organisme et les éventuelles carences, en effectuant des prises de sang régulières.

Déroulement de l'hospitalisation

Vous serez hospitalisé la veille de l'intervention, puis en unité d'hospitalisation de chirurgie conventionnelle dans les suites.

Durée moyenne d'intervention : 45 - 60 minutes

Durée moyenne d'hospitalisation : 48 heures

Vous n'aurez pas, en vous réveillant, de sonde naso-gastrique, de drainage; en l'absence de complications vous ne serez pas hospitalisés en service de soins intensifs.

Quel suivi après l'opération ?

Pour le bien-être du patient, comme pour la réussite de la chirurgie bariatrique, nous nous engageons à vos côtés dans un suivi à vie. Quelques jours après votre sortie de la clinique, la diététicienne vous appelle et vous prodigue de nombreux conseils. Elle reste une écoute attentive et répond à toutes vos interrogations de manières avisées. Des consultations avec un chirurgien, un psychologue et un nutritionniste sont également mises en place. Le kiné, quant à lui, rééduque votre corps à l'effort. Des ateliers d'échanges et de vécus sont également organisés avec d'anciens patients opérés. Quoi qu'il en soit, comme la sleeve gastrique est une opération importante, et même si les rendez-vous médicaux s'espacent peu à peu, chaque patient est invité à consulter un chirurgien, un nutritionniste et un psychologue au moins une fois par an.

Interventions liées
sleeve endoscopique
La sleeve endoscopique
voir
Parcours chirurgical
Parcours chirurgical
voir
Anneau gastrique ajustable
Anneau gastrique ajustable
voir
bypass en y
Bypass en Y
voir
bypass omega
Bypass en oméga (mini-bypass)
voir
switch duodenal
Dérivation bilio-pancréatique (switch duodenal)
voir
single anastomosis duodeno-ileal bypass with sleeve gastrectomy
SADI - S (single anastomosis duodeno-ileal bypass with sleeve gastrectomy)
voir